Yoon Eien ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Yoon Eien ~    Mer 23 Aoû - 20:48

Yoon Eien
Feat Kim Jaejoong

ID Card
Nom : il possède deux noms de famille, celui de son père, Yoon, et celui de sa mère Katakuri. mais il n'utilise que le nom de famille de son père.
Prénom : il utilise son prénom japonais Eien lorsqu'il est au Japon, et il utilise son prénom coréen Ah Ren lorsqu'il est en Corée du Sud.
Âge : il a 31 ans, bien qu'il fasse bien plus jeune que son âge.
Date et lieu de naissance : il est né le 26 Janvier 1986 à Séoul.
Nationalité : il est né en Corée du Sud et a donc la nationalité Coréenne, cependant, il a toujours vécu au Japon, le pays de sa mère.
Statut marital : il est Célibataire, mais il a été fiancé par le passé.
Situation financière : bien que sa famille soit riche, il n'a plus aucun contact avec ses parents à cause de ses activités criminelles. mais il vit tout de même confortablement grâce à son travail.
Métier : il ne faut jamais se fier aux apparences, Eien est un Tueur à gages et il travail pour le compte du Kkangpae.
Casier judiciaire : Vol à main armé. Plusieurs Actes de violence. Homicide, qu'il a réussi à faire passer pour un homicide involontaire pour alléger sa peine d'emprisonnement. Et plusieurs autres assassinats dont les autorités ne sont pas au courant.

Anecdotes
#Eien n'a que ses parents. Ses grands-parents sont tous au Ciel et il n'a pas de frères ou de sœurs. Il a vécu avec ses parents à Séoul jusqu'à ce qu'ils l'envoient étudier dans un lycée japonais. Pourquoi au Japon ? Tout simplement parce qu'il était connu de tout les établissements scolaire en Corée du Sud comme étant un mauvais élève, et surtout pour avoir un très mauvais comportement avec ses camarades de classe. En effet, bien qu'il ait toujours été la victime de ses camarades diaboliques, ses professeurs ne voulaient pas savoir la vérité puisqu'il sortait toujours indemne de ses « combats » alors que ses camarades se retrouvaient très souvent à l’hôpital. C'est pour cela que ses parents l'envoyèrent étudier dans un lycée japonais, là où personne ne le reconnaîtrait.

#Durant ses années de collège en Corée du Sud, Eien, ou plutôt, Ah Ren, se faisait maltraiter par ses camarades de classe car sa mère était japonaise, et ils s'amusaient à l'insulter de prostituée et de fille de violeur. Mais ce n'était pas la seule raison, Eien avait la chance d'être sorti avec la plus belle fille de son collège et cela ne plaisait pas à ses camarades de classe.
Au début, il se laissait faire, pensant qu'ils allaient en avoir marre au bout d'un moment. Mais les jours, les semaines et les mois passèrent sans que ses camarades ne cessent de l'emmerder. Il avait donc commencé à apprendre à se battre pour leur donner une bonne leçon. Une très bonne leçon. Il ne s'était plus jamais laissé faire par la suite.

#Eien n'a eu que deux petites amies dans sa vie. Kang Hana, sa première petite copine qu'il rencontra durant ses années au collège. Puis, Shin Ga Kyung qu'il rencontra au lycée au Japon, et qui deviendra par la suite sa fiancée et l'amour de sa vie.
Ga Kyung, tout comme Eien s'était faite transférer dans un lycée japonais. Mais contrairement à Eien, ce n'était pas à cause de son comportement, mais à cause du travail de son père qui força sa famille à déménager au Japon. Puisqu'ils étaient tout deux coréens, ils s’entendirent très vite bien et n'étaient pas obligés de communiquer en japonais lorsqu'ils discutaient ensemble.

#Contrairement à ce que pensaient ses parents, en arrivant au lycée, il s'était très vite fait remarquer par un bon nombre de gars au lycée qui adoraient s'en prendre aux nouveaux. Cependant, grâce à sa petite amie, il réussi à passer une année tranquille, avant que ses camarades ne commencent à s'intéresser à sa mignonne petite amie coréenne. Bien que Ga Kyung lui demandait de se retenir, il n'en pouvait plus de les voir tourner autour d'elle et à décidé de la défendre plutôt que de l'écouter. Il fracassa une bonne partie de ces gars, et ce, tout en sachant que l'un d'entre-eux était une personne à ne pas toucher, attirant ainsi l'attention d'un groupe de personnes peu fréquentables. Ce fût ainsi sa première rencontre avec les Takumi Gumi.

#Eien n'a pas toujours été blond, il a décidé de se colorer les cheveux en blond car il ne voulait pas qu'on le reconnaisse dans la rue. Il ne voulait surtout pas que ses anciens camarades le reconnaissent, puisqu'il était devenu un meurtrier.

#Eien possède plusieurs tatouages sur le corps, mais le plus impressionnant d'entre tous, c'est le tatouage qu'il possède au cou. Ce tatouage, il l'a fait faire car il voulait cacher une cicatrice qu'il avait dans le cou et qui n'arrêtait pas de le hanter lorsqu'il la voyait.

Caractère

Eien est né sous une bonne étoile. Il avait tout pour devenir une bonne personne et avoir une vie paisible. Cependant, le Destin en avait décidé autrement pour lui, bonne étoile ou pas, le côté obscure l'attrapa et ce, certainement pour l'éternité.

« Je ne peux suivre la voie du bien, car je déjà entaché par la voie du mal. » Eien.

Peu importe combien de fois il avait tenté de devenir une personne bien, le mal l'avait toujours rattrapé. Il rêve d'avoir une nouvelle chance, de vivre la vie qu'il a toujours souhaité avoir. Cependant, il est prisonnier de ce Monde et de sa vie actuelle entre le bien et le mal.
Il apprécie aider les gens, c'est pour cela qu'il possède un deuxième job, en dehors de sa vie au sein du gang. Il aide les personnes âgées dans leur quotidien, il leur fait à manger, il fait les courses à leur place et il les aide pour les taches ménagère. C'est son job officiel et il prend plaisir à le faire. Il se sent humain à chaque fois qu'il voit un sourire sur le visage des personnes qu'il aide. Mais il ne pourra jamais se défaire de sa vie au sein d'un gang. Les tatouages qu'il possède un peu partout sur le corps lui rappellent quelle personne il est réellement, et ce, même s'il tente de les cacher, il est, et restera un assassin.

Ses mains sont entachées par tout les crimes et assassinats qu'il à commit jusqu'à présent. Il n'a aucune idée du nombre de personnes à qui il a ôté la vie, du nombre de famille qu'il a détruit, et ne préfère ne jamais le savoir. Il ne veut pas être une mauvaise personne, cependant, c'est déjà ce qu'il est, et il ne cesse de le nier au fond de lui. C'est pour cela que tout le monde pense qu'il est un tueur à gages de sang froid, car il agit toujours comme s'il n'avait aucuns regrets, alors qu'en réalité il essaye juste de ne pas y penser pour continuer de vivre sans devenir fou.

Bien que ses parents ont tourné leur dos à lui, il ne peut cesser de les aimer. Eien n'est pas un monstre. Il aime sa famille et il était déjà tombé amoureux deux fois. Il n'est pas un assassin sans cœur. Il envoi des messages à ses parents tous les jours et ce, même s'ils ne lui ont jamais répondu, il n'a jamais cessé de leur envoyer des messages.
Il est né ainsi. Il apprécie son entourage du plus profond de son cœur, si vous parvenez à devenir ami(e) avec lui, il ne fera que prendre soin de vous comme si vous étiez sa propre famille. C'est ainsi qu'il traite la plupart des membres du Kkangpae.

Eien peut paraître naïf, et l'est sûrement un peu, mais il n'en reste pas moins intelligent. C'est une des raisons pour laquelle la police ne le soupçonne pas pour les nombreux crimes qu'il a commit. Bien qu'il ne l'admette pas et qu'il n'en ait pas l'air, c'est un assassin professionnel et certainement l'un des meilleurs dans le domaine. Il sait garder son sang-froid lorsqu'il a un contrat et il l'accomplit toujours sans commettre de fautes. Il est très minutieux lorsqu'il travaille et il fait toujours attention aux détails.

Histoire

On ne naît pas assassin. On le devient.

Il est là, allongé sur le sol, les vêtements troués, déchirés et ensanglantés. Il est là, par terre, le corps recouvert de blessures et de sang. Le regard fixé dans l'obscurité de la nuit, il a du mal à respirer et il ne peut plus bouger, la douleur est bien trop intense, et particulièrement à son abdomen. Un couteau est enfoncé profondément dans son abdomen jusqu'à la garde. Il saigne abondamment et il a froid. Eien est là, allongé dans son propre sang, à attendre la Mort.
Une personne est là, debout à ses côtés, le regardant sans dire un mot ou faire de bruits. Les mains en sang, elle commence alors à s'éloigner de lui, sans se retourner.

Son cœur bat de plus en plus lentement, et sa respiration se fait plus difficile et légère. Des larmes coulent sur les côtés de son visage. Ses yeux se ferment petit à petit.. Eien s'est enfin endormi..

Il n'a jamais réellement su à quel moment sa vie à commencer à prendre une mauvaise tournure. Selon lui, cela a commencé lorsqu'il était encore un jeune enfant. Il se faisait déjà maltraiter par ses camarades car il avait une mère japonaise. Lorsqu'il était enfant, Eien était déjà très mignon et beaucoup de ses camarades féminins l'aidaient lorsqu'il se faisait embêter par les autres garçons, renforçant encore plus leur colère envers lui.
Arrivé au collège, il n'avait aucuns anciens camarades de l'école primaire, de ce fait, aucuns de ses nouveaux camarades n'étaient au courant de sa mixité. Il est ainsi devenu très vite populaire auprès des filles de son collège. Il était grand pour son âge, et avait une peau très blanche. Bien qu'il n'était pas encore très musclé, c'était surtout son visage qui faisait craquer les filles. Mais les garçons restent des garçons, et ses camarades de classe étaient très vite devenus jaloux de lui. Au début de l'année, ils n'osaient pas le toucher et préféraient prétendre êtres amis avec lui pour profiter de sa popularité. Cependant, au début du second semestre, à la fin des vacances d'été, l'un de ses camarades de classe avait répandu une rumeur concernant sa mère. Il avait découvert durant les vacances que la mère d'Eien était japonaise, et avait donc affirmer à toute la classe que cette dernière était une prostituée japonaise que son père avait engrossé sans le vouloir et que cela fait donc d'Eien, un enfant non-désiré, une erreur. Cette rumeur s'était très vite répandu dans tout le collège, allant même jusqu'aux oreilles des professeurs et du principal. Le nouveau semestre avait donc très mal commencé pour Eien qui s'était alors retrouvé seul. Personne n'osait lui adresser la parole de peur de se faire victimiser tout comme lui.
Au début, le jeune Eien avait décidé de se laisser faire car il se disait que cela allait passer avec le temps et qu'ils en auront très vite marre. Mais il avait tort. Ses camarades n'ont jamais cessé de le chercher et de le victimiser, et ce, jusqu'à la fin de la première année.

Au début de la deuxième année, rien n'avait changé. Eien était toujours seul et ses persécuteurs n'attendaient que la rentrée pour encore plus lui faire chier. Mais cette année-là, le jeune garçon avait décidé de ne plus se laisser faire. Il avait commencé à prendre des cours d'arts martiaux et il s'en sortait déjà plutôt bien. Il avait donc commencé à se battre avec ses camarades de classe, et très souvent, il ne sortait qu'avec très peu de blessures et ce, même s'il était toujours seul face à plusieurs. Au fil des mois, Eien avait très vite compris qu'en étant fort il n'avait plus rien à craindre. C'est ainsi que sa vie de « délinquant » avait commencé.
C'est aussi durant cette deuxième année qu'il avait rencontré sa première petite amie, Hana. Hana était une fille plutôt forte de caractère, elle n'avait pas peur de se faire juger par les autres en adressant la parole au « détesté » et « fils de pute » de l'école. Bien qu'elle s'était contentée de l'observer se faire tabasser durant la première année, elle avait décidée de lui parler car elle était impressionnée par sa transformation. Il était passé de victime pitoyable à victime cool, puisqu'il commençait à se défendre.

Le regard froid et les bras croisé, Eien était assit à sa place, fixant du regard un dernier année. « On m'a dit que le fils de la prostituée à sorti les crocs cette année. J'avais envie de voir ça de mes propres yeux. » dit-il tout en ricanant, les mains fourrées dans ses poches et un sourire moqueur dessiné sur le visage. « Ah Ren.. Ah Ren.. Ah Ren... Tu es toujours aussi muet. Tu as peur de me répondre ? Ou tu as la bouche remplie de sperme tout comme celle ta mère ? ». L'atmosphère dans la salle de classe se faisait de plus en plus lourde. Bien qu'il s'attendait à un fou-rire de la part des « spectateurs », seuls ses sbires ont rit à ce qu'il venait de dire. « Si je ne parle pas, c'est tout simplement parce que je n'ai pas besoin de mes mots pour te faire mal. », Eien se leva de sa chaise et se rapprocha de son senior, « Frappe moi le premier, si tu ne veux pas le regretter. » lui dit-il a l'oreille avant de le pousser violemment en arrière. Surprit par cette action et en colère, l'étudiant se précipita vers lui pour lui asséner un coup de poing, en vain, Eien esquiva le coup puis lui asséna le sien en plein dans l'estomac, le faisant tomber à genoux et crier de douleur.

Hana se trouvait dans la foule lorsque cela s'était passé, et c'est ce qui l'avait surprise et faite tombée sous son charme. Ils ont commencé à sortir ensemble peu de temps après cet événement, et ce, même si Eien s'était fait renvoyer du collège. Il avait par la suite intégré un bon nombre de collèges différents car il finissait toujours par se faire renvoyer, toujours à cause de la même raison.

Eien ne sait pas s'il est réellement la cause de la tournure qu'a prit sa vie. S'il ne s'était pas défendu durant ses années au collège, sa réputation de délinquant n'aurait jamais existé. Mais s'il ne s'était pas défendu au collège, il aurait laissé raison à ses persécuteurs et sa mère serait définitivement devenue une prostituée.
S'il ne s'agit pas de la raison pour laquelle sa vie est celle qu'elle est aujourd'hui, le choix qu'il avait fait est très certainement le premier virage qui l'a mené sur la mauvaise voie.

Shin Ga Kyung. Il s'agit du nom de la fille qui lui a volée son cœur au Japon. À la fin de ses années de collège en Corée du Sud, ses parents avaient décidé de l'envoyer étudier dans un lycée japonais car sa réputation était déjà connue de tous les lycées en Corée du Sud, mais aussi parce qu'ils pensaient que cela lui aurait fait du bien de changer d'air. L'idée aurait été bonne si cela s'était déroulé dans les années 80, car les temps ont changé et de nos jours beaucoup de vidéos de bagarres entre étudiants circulent sur internet. De ce fait, ils n'avaient aucunes idées que leur fils était d'ores et déjà dans le collimateur d'un bon nombre de personnes au Japon.

À son arrivée au Japon, il fût prit en charge par sa tante, la petite sœur de sa mère et habitait donc avec elle à Osaka. Cette dernière était une officier de police, et si cela ne suffisait pas, elle était aussi spécialisée dans la Lutte contre le Crime Organisé. À cause de son travail et de ses horaires très variés, elle était rarement à la maison, laissant le plus souvent Eien se débrouiller.
Le jour de la rentrée scolaire, tout allait très bien, personne n'avait l'air de le connaître et certains de ses nouveaux camarades essayèrent même de devenir amis avec lui. C'est dans cette classe qu'avait commencé sa nouvelle relation amoureuse avec celle qui deviendra par la suite sa fiancée.
Ga Kyung et lui s'entendirent très vite bien, étant tous les deux coréens, ils pouvaient discuter entre eux sans se soucier de leur camarades puisque ces derniers ne pouvaient pas comprendre le coréen.
Éventuellement, Eien fît le premier pas et lui demanda de sortir avec lui, ce qu'elle accepta joyeusement.  
La première année s'était déroulée sans réelles encombres. Même si vers la fin de l'année, certains de ses camarades l'avaient finalement reconnu et certains d'entre eux l'avaient même provoqué en duel. Cependant, grâce à Ga Kyung, il avait réussi à ne pas se laisser avoir par leurs menaces et provocations pour ainsi terminer sa première année tranquillement.

C'est durant sa deuxième année que les choses commencèrent à se gâter. Un bon nombre de voyous voulaient se battre contre Eien, certains n'étaient même pas du même lycée que lui, tandis que d'autres n'avaient plus l'air d'êtres scolarisés depuis un moment. Il était très difficile pour le jeune homme de ne pas succomber à leurs provocations car ces derniers commençaient à utiliser Ga Kyung pour l'énerver, et lui disaient qu'un lâche comme lui ne méritait pas une aussi belle fille telle qu'elle. Ou alors en insultant Ga Kyung de garce et de prostituée sud-coréenne venue au Japon pour sucer des queues japonaises. En Corée du Sud on insultait sa mère et au Japon on insultait sa petite amie. Eien détestait et déteste toujours aujourd'hui, que l'on insulte les femmes qu'il aime.
Comme à l'époque du collège, le jeune homme n'avait que deux choix à ce moment là, les laisser faire et leur donner raison, ou se battre pour les faire taire car malgré tout les efforts que faisait Ga Kyung pour le calmer, il n'arrivait plus à l'écouter. Il commençait à détester sa vie, il ne savait pas pourquoi tous le monde s'acharnait sur lui ainsi, insultant à tout va ses proches, le provoquant sans cesse en duel. Eien n'en pouvait plus, il en avait marre de réfléchir et s'était tout simplement mis à penser qu'il s'agissait de son destin, qu'il était né pour se battre. La dernière provocation qu'il avait reçue était celle de trop, et il s'était mis à se défendre, se battant contre tous ceux l'ayant provoqué. Comme dans son pays natal, il avait envoyé une bonne partie de ses adversaires à l’hôpital tandis que lui ne sortait de ses combats qu'avec très peu de blessures.
Cependant, l'une de ses victimes était le neveu d'un membre du clan Yakuza Takumi-Gumi, une des organisations criminelles contrôlant la ville d'Osaka.  

Des tatouages de dragons, de tigres, de démons et de bien d'autres divinités japonaises étaient tatoué sur le corps de ces personnes. Mais un seul de ces tatouages se démarquait réellement, il s'agissait du symbole du clan auquel ces hommes appartenaient, le symbole du clan Takumi-Gumi. Ces hommes étaient donc des yakuzas. Ils se tenaient là, debout et torse nu devant le portail du lycée, hurlant le nom d'Eien, l'ordonnant de sortir. Leurs cris avaient bien entendu attirés l'attention de tous les étudiants du lycée, qui se retrouvaient alors tous aux fenêtres pour observer ce qu'il se passait dehors, certains avaient peur, tandis que d'autres trouvaient cela amusant de voir ces yakuzas interpeller un lycéen à plusieurs. « EIEN ! SORS DE TON TROU SALE GAMIN ! ». « NE NOUS OBLIGE PAS A VENIR TE CHERCHER PAR LA PEAU DU CUL ! ».
Dans la classe, Eien restait silencieux, le regard fixé vers le tableau tandis que tous ses camarades étaient aux fenêtres, y comprit le professeur qui avait l'air effrayé par cette situation. « Eien ! Peux-tu m'expliquer pourquoi ces criminels hurlent ton nom ?! » lui demanda son professeur, le front plein de sueur. « Je ne sais pas professeur, je ne les connais pas. Mais je vais aller leur demander de s'en aller, ne vous en faite pas monsieur. » à ces mots, Eien se leva alors de sa chaise, puis il se dirigea vers la sortie, mais à peine eu-t-il le temps d'ouvrir la porte qu'il sentit quelque chose le retenir. « Eien, non. N'y va pas, ça ne sert à rien d'y aller, tu sais très bien pourquoi ils sont là.. », c'était Ga Kyung, elle avait attrapé le T-shirt d'Eien pour l'empêcher de sortir. « Désolé Ga Kyung, mais c'est de ma faute si ces yakuzas sont là, et c'est de ma faute s'ils nous empêchent d'étudier. Puis ils ne vont rien me faire en plein jour, ne t'en fait pas. », Eien lui esquissa un sourire avant de s'en aller calmement et sans se retourner.

Les yakuzas étaient tous armés de bâtons et de battes de baseball. Mais l'un d'entre-eux possédait un katana qu'il exhibait fièrement. Les gangsters avaient reçu l'ordre de donner une leçon au jeune étudiant qui s'en était prit au neveu d'un de leur aîné. Ils devaient l'attendre non loin du lycée pour le capturer et ensuite lui donner une bonne leçon à l'abri des regards. Cependant, cela ne s'était pas passé comme prévu car l'un des yakuzas voulait prouver sa valeur, et il avait décidé d'aller directement au lycée pour s'occuper d'Eien. Ses comparses l'avaient suivi sans se poser de questions.
Ils étaient bien décidés à détruire Eien, qui se dirigeait alors droit vers eux. « Te voilà enfin petit bâtard.. », l'homme au katana avançait vers Eien, le sourire dessiné sur son visage, « Alors c'est toi Eien.. Le petit merdeux qui a envoyé le neveu de mon aîné à l’hôpital.. Ce que tu as fait est grave, et je suis là pour te le faire comprendre ! », à ces mots, le yakuza se mit à hurler et à courir en direction d'Eien, l'arme à la main, était-il venu pour l'avertir ? Ou pour le tuer ? En le voyant courir ainsi dans sa direction, Eien fût d'abord surprit de voir que son adversaire tenait dans la main un katana, il ne s'était jamais battu contre une personne armée d'une arme blanche. Le jeune homme s'arrêta alors de marcher pour laisser le yakuza venir à lui. De la sueur coulait le long du front d'Eien, il avait peur, pour la première fois depuis des années, la peur était revenue le hanter. La vision de ce gangster se dirigeant vers lui pour le tuer le terrifiait et le paralysait. L'homme n'est plus qu'à une dizaine de mètres de lui, s'il ne bouge pas, c'en est fini de lui. L'arme à la main, ce dernier s'arrête net à deux mètres environ d'Eien et commence à bouger son bras pour asséner un coup de sabre au jeune homme qui fini par l'éviter au dernier moment, lui laissant une légère coupure sur son bras gauche. Choqués, la plupart des élèves ne peuvent s'empêcher de crier, tandis que d'autres se mettent à pleurer. Le principal et une partie du corps enseignant était sorti pour essayer de faire partir les yakuzas en vain, ces derniers étaient bien trop effrayer pour faire quoique ce soit, bien qu'ils aient déjà appeler la police.
Un genou à terre, Eien regardait le sang couler de son bras gauche. « Tu as réussi à éviter ce coup.. », le regard froid, le yakuza observait la blessure qu'il venait d'infliger à Eien. « On va voir combien de fois encore tu vas réussir à éviter mes coups. », avant même que le gangster ne fit un geste, le jeune garçon se releva et se mit à courir vers la poubelle. Il avait aperçu une barre de fer qui traînait parmi les poubelles le matin en arrivant à l'école et il venait de s'en souvenir. Le yakuza le regardait s'enfuir en riant, « C'est lui !? Le gars le plus fort de votre lycée !? Il est pitoyable ! », « EIEN ! Revient ici petit merdeux ! » hurla-t-il avant d'apercevoir Eien revenir au loin, une barre à la main. En voyant cela, l'homme ne pouvait pas s'empêcher de rire. « Tu aurais dû me le dire que tu voulais une arme.. Je pensais que tu voulais crever en silence moi.. » dit-il, d'un ton hautain et moqueur. « C'est moi que tu appelles le pitoyable ? Mais qui de nous deux à commencer le combat avec une arme ? » lui répondit Eien, le regard remplit de haine. « Ferme ta gueule et ramène toi gamin. », le yakuza commençait à courir à nouveau dans la direction d'Eien, et ce dernier en fit de même. Leurs armes s'entrechoquèrent provoquant une étincelle.

Des cris, des pleures.. Des hurlements, des insultes.. Des plaintes, des rires.. Le bruit des armes qui s'entrechoque. Des gouttes de sueur s'écrasaient sur le sol, accompagnées de quelques gouttes de sang. Des entailles, des bleus et du sang. Les deux hommes s'étaient blessé l'un après l'autre et était à bout de souffle bien qu'ils ne se battaient que depuis quelques minutes. Mais ils ne se battaient pas seulement physiquement, tous deux se battaient aussi mentalement, le premier à lâcher et à abandonner sera le perdant.
Après avoir donné quelques coups dans le vent, Eien trébucha sur une pierre et perdit l'équilibre. Le yakuza en profita pour lui asséner un coup au niveau du cou. Surprit, Eien se redressa et recula rapidement avant d'asséner un nouveau coup à son adversaire et parvint à le toucher violemment au crâne. Ce coup fût le dernier de leur affrontement, le yakuza s'écroula par terre. Effrayés et confus par la situation, les complices du gangster s'en allèrent rapidement en entendant les sirènes de la police.
À bout de souffle, le corps en sueur et couvert de blessure, Eien lâcha la barre de fer et senti soudainement un coup de froid parcourir son corps. Le corps tremblant, il pouvait sentir du sang couler de son cou. Le coup que lui avait donné le yakuza l'avait touché et il avait une entaille peu profonde mais tout de même grave au niveau du cou. Terrifié, le jeune homme pressa ses mains contre son cou pour empêcher le sang de s'écouler. Pris de panique, il essaya de s'en aller, mais il trébucha sur le corps du gangster et tomba sur ses genoux, les mains toujours posées contre son cou. Le principal et l'infirmière se précipitèrent vers lui, ainsi que Ga Kyung, qui courait vers lui les larmes aux yeux, tout en criant son prénom. Terrifié et perdu, Eien fini par tomber dans les pommes, épuisé.

La police était arrivée peu de temps après que le jeune garçon soit tombé dans les pommes, une ambulance était arrivée très rapidement par la suite, et avait emmenée Eien et le yakuza aux urgences le plus vite possible.
Eien avait perdu beaucoup de sang mais il était sauve, alors que le yakuza avait succombé à ses blessures, le coup qu'il avait reçu à la tête lui avait été fatal. Ce fût le premier crime et meurtre que le jeune homme avait commit, mais puisqu'il s'agissait de légitime défense et qu'Eien était encore mineur, il ne reçu qu'une peine de prison de deux ans dans une prison pour adolescent. Il avait purgé sa peine peu de temps après avoir repris connaissance.

Après avoir purgé sa peine de deux ans en prison, Eien ne pouvait plus reprendre ses études puisque son casier judiciaire était maintenant entaché d'un lourd crime. Il s'était donc mit à travailler. Il avait plusieurs petits jobs et travaillait dur pour se faire de l'argent et pour pouvoir vivre. Sa famille l'ayant abandonné après ce qu'il a fait, il n'avait nul par où aller. Ga Kyung était sa seule compagnie et malgré ses difficultés, elle a tout de même acceptée de se fiancer avec lui. Ils se fiancèrent donc, seuls et en toute discrétion, sans le consentement de leurs familles.
Les mois passèrent et Eien s'était fait recruté par la Kkangpae qui avait entendue parler de ce jeune homme qui avait réussi à tenir tête et à battre un yakuza. C'est ainsi que démarra sa vie de gangster, et plus tard, sa vie d'assassin.

...

« Pardonne moi.. Eien.. »

« Hum !.. », Eien se réveilla brusquement, la respiration saccadée et de la sueur au front. « Eh bah alors Eien ? T'as encore fait le même cauchemar ? », lui demanda l'un de ses collègues. « Tu sais très bien que depuis qu'il s'est réveillé de son coma, il est comme ça, il fait toujours et encore le même cauchemar chaque nuit. Ça va faire quoi, presque trois ans qu'il s'est réveillé de son coma ? Et ça n'a jamais changé depuis, le pauvre gosse. »

Eien était tombé dans le coma il y a de cela sept ans environ. Il venait tout juste d'avoir vingt-quatre ans à l'époque et il était resté quatre ans dans le coma. Il n'a plus aucuns souvenirs de sa vie avant d'être tombé dans le coma, il ne se souvient que de sa famille et il ne sait d'ailleurs pas pourquoi ces derniers refusent de lui adresser la parole. C'est pour cela que pour vivre, il travaille pour un gang dont il est un des assassins. Il gagne beaucoup d'argent grâce à ses contrats, mais il se permet tout de même d'avoir un petit boulot officiel à côté de ce sale travail.

Depuis son réveille, Eien n'a jamais cessé de se poser la question quant à l'alliance qu'il porte au doigt. Il veut savoir ce qu'il s'est passé le jour où il est tombé dans le coma, c'est pour cela qu'il vit aujourd'hui avec ceux qui l'ont recueilli à son réveille, la Kkangpae, car selon lui, ils ont la réponse à sa question, mais ils ne souhaitent pas la lui révéler, et il s'est juré de tout faire pour découvrir la vérité.

Bien qu'il ne sache pas exactement si sa vie à toujours été ainsi, il se pose toujours la question : Quand est-ce que ma vie a prit une telle tournure ?

Si Eien ne se souvient pas de son passé, nous pouvons tout de même retracer le chemin qu'il a suivi et l'a mené à la vie qu'il mène aujourd'hui.
Par deux fois, il devait faire face à un dilemme ; Se laisser faire, ou Se défendre, et par deux fois il avait choisi la même réponse : Se défendre.

Si Eien avait choisi de ne pas se défendre, serait-il plus heureux aujourd'hui ?  


Behind the scene crime
// C'est ici que tu te présentes :D // Hello ~ Moi c'est blank ! Je suis un jeune homme qui adore rp et.. Je dois dire que j'apprécie la Corée du Sud et le Japon, sans oublier la Chine aussi (pas politiquement hein),
je suis un peu(?) passionné par leurs cultures et leurs histoires, j'adore l'Histoire ! Enfin bref, haha ~



Dernière édition par Yoon Eien le Lun 4 Sep - 22:30, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 338
¥ : 0
Date d'inscription : 22/08/2017
Age : 21
Localisation : Au salon, il n'y a pas d'autres endroits ou je puisse me trouver de toute façon.
Emploi/études : J'ai arrêté les études lorsque j'avais 15 ans, même s'il serait plus juste de dire qu'on m'a fichu à la porte parce que je commençais à faire beaucoup trop de bordel.
avatar

MessageSujet: Re: Yoon Eien ~    Mer 23 Aoû - 21:14

Coucou toi et bienvenue sur le forum ! Ton petit personnage à l'air bougrement intéressant ! J'ai hâte de lire ta fiche en entière pour voir si je peux te réclamer un lien avec Moony ou Addoth :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Yoon Eien ~    Mer 23 Aoû - 21:31

ohlalah tu peux que je lis eien (le nom déjà) me parait ultra intéressant
bienvenue ici en tout cas
et bon courage pour ta fiche boumboum


(puis jaejoong )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Yoon Eien ~    Mer 23 Aoû - 22:25

Ow ~ Je vous remercie ! Je vais faire de mon mieux pour le reste de la fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Yoon Eien ~    Jeu 24 Aoû - 0:30

Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Yoon Eien ~    Jeu 24 Aoû - 9:23

Ouaiiiiis le Kkangpae se remplit c'est trop génial ça
En plus avec Jaejoong IloveU2 Je t'aime déjà ! (et je viendrais sûrement te chiper un lien avec mon dc en préparation )
Bienvenue par ici et fighting pour ta fiche ptitcoeurrose
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 570
¥ : 38
Date d'inscription : 20/09/2016
Age : 25
Localisation : Encore et toujours sur le terrain
Emploi/études : Lieutenant de police
avatar

MessageSujet: Re: Yoon Eien ~    Jeu 24 Aoû - 11:47

Welcome sur le fofo ptitcoeurrose

Je crois que tu es notre premier joueur masculin sur Kaitaku, je sors la moustache pour l'occasion

Mais, c'est que ta fichette est plutôt bien avancée c'est bien ça Ton petit vient grossir les rangs des gosses de riche aussi, on va monter un gang à nous seul si ça continue Puis je suis comblée, moi qui me désespérait de voir la Kkangpae se remplir Je songeais limite à annuler certains de mes persos rien que pour remplir le groupe

Bon courage pour la suite de ta fiche et si tu as la moindre question n'hésites pas à mpotter ptitcoeurrose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Yoon Eien ~    Jeu 24 Aoû - 14:33

Woah ! Je vous remercie ! dance

Oh, si tel est le cas, je laisse pousser ma moustache aussi alors

Je dois t'avouer qu'au départ j'ai beaucoup hésité entre la Kkangpae, les Netz et les K.OS.. Mais la Kkangpae me permet de faire un personnage plus profond, et j'ai peur de jouer un personnage féminin

Haha ~ Encore merci !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 391
¥ : 43
Date d'inscription : 20/09/2016
Age : 26
Localisation : surement à la salle de boxe
Emploi/études : enchaine les jobs, free-fighter illégalement
avatar

MessageSujet: Re: Yoon Eien ~    Jeu 24 Aoû - 15:43

Hello angel

Bienvenue sur Kaitaku

Ne prends pas peur d'être entouré de toutes les filles que nous sommes, promis on ne mord pas (enfin, pas la première fois /out)

Ca fait très plaisir de savoir que pas mal de nous groupes te faisaient de l'oeil. Un joppok, on a en bien besoin et un assassin on n'en avait pas dans ce gang, donc c'est encore mieux De ce que j'ai déjà lu, nous avons là un autre personnage prometteur et hâte de lire l'histoire ptitcoeurrose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Yoon Eien ~    Dim 27 Aoû - 17:45

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
 
Yoon Eien ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaitaku :: Permission :: La morgue :: Les fiches-
Sauter vers: