Aoki Caleb - Monsters are real, and ghosts are real too. They live inside us.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Aoki Caleb - Monsters are real, and ghosts are real too. They live inside us.   Sam 29 Juil - 11:48

Aoki Caleb
Feat Ji Chang Wook

ID Card
Nom : Aoki. Mon père était japonais, ma mère coréenne.
Prénom :Caleb. C'était le prénom de mon grand père maternel.
Âge : 26 ans.
Date et lieu de naissance : Le 12 février 1991 à Los Angeles.
Nationalité : Je suis naturalisé Japonais avec des origines américano-Japonaises-Coréennes. Je suis né aux Etats Unis d'une mère coréenne et d'un père japonais.
Statut marital : Célibataire. J'ai un faible pour les hommes, mais c'est mon petit secret.
Situation financière : Tout à fait correct.
Métier : Lieutenant de police. J'ai passé plusieurs années infiltré dans un gang.
Casier judiciaire : Vierge. Je suis un mec bien. J'ai peut être tabassé quelques types après avoir un peu trop bu, mais ça reste entre nous.

Anecdotes

♠ Mon père était flic à Los Angeles. Je l’ai toujours admiré. J’ai grandi entre la maison, l’école et le commissariat.

♠ Ma mère est infirmière et j’ai également beaucoup trainer à l’hôpital.

♠ Malgré le statut de mon père j’avais tendance à me battre. Souvent. Beaucoup trop. Je ne supportais pas que l’on me fasse des remarques et je répondais avec mes poings.

♠ Je fume beaucoup, en particulier depuis mon infiltration et je force parfois un peu trop sur la bouteille pour essayer d’oublier.

♠ Je m’expose avec beaucoup de belles femmes pour cacher mon attirance pour les hommes.

♠ Je n’ai jamais appris à nager. Mes parents n’avaient pas le temps de m’apprendre et j’ai toujours eu peur de l’eau. Au lycée, on m’a jeté dans la piscine. J’ai cru que j’allais mourir.

♠ Je suis arrivé au Japon à l’âge de dix-huit ans après le décès de mon père. Je suis entré dans la police peu de temps après.

♠ Je passe beaucoup de temps au stand de tir pour me détendre.

♠ Je suis allergique à l’ananas et je déteste tout ce qui est sucré.

♠ Je possède plusieurs tatouages suite à mon infiltration. Ils me rappellent cette période mais je n’avait pas vraiment eu le choix.
Caractère
J’ai toujours été un gamin ouvert, joyeux et sociable. Je n’avais pas de problème pour me faire des amis et j’étais assez populaire. J’ai toujours été curieux de tout et aussi un peu casse-cou. J’ai toujours tendance à me fourrer dans des situations dangereuses. Je suis un peu trop bornée, quand j’ai une idée en tête je vais jusqu’au bout. Peu importe les conséquences. Je suis aussi un peu trop manipulateur. Je me sers de mes charmes pour obtenir ce que je veux parce que j’obtiens toujours ce que je veux.

J’ai également une fâcheuse tendance à provoquer. Depuis tout petit, j’ai toujours eu ce besoin de provoquer les autres. J’aime me battre. C’est un problème.
J’ai beaucoup de défauts, mais je les assume tous.

Après la mort de mon père je me suis renfermé sur moi-même. J’ai vécu quelques années difficiles avant de reprendre confiance en moi et reprendre ma vie en moi. Je suis loyal et on peut toujours compter sur moi. Je suis prêt à tout donner pour ceux qui le méritent et qui en valent la peine. Je suis surtout très rancunier e je ne pardonne pas facilement, je ne pardonne pas tout simplement. Je ne m’excuse pas non plus. Je ne veux laisser paraître aucune de mes faiblesses. Et les excuses ? C’est pour les faibles.

J’ai un caractère de petit merdeux malgré mon âge. Et ça ne me dérange pas. On me prend comme je suis ou on ne me prend pas. Comme flic j’ai tendance à ne pas vraiment suivre les règles ce qui m’a valu quelques convocations. Je suis comme ça, ne je ne pourrais pas changer.

Je sais être à l’écoute et donner de bons conseils. Conseils que je ne suis pas moi-même. Mais faites ce que je dis, pas ce que je fais. J’ai peur de m’attacher. Depuis la perte de mon père, je ne laisse personne entrer dans ma vie. Je ne suis pas doué pour les relations. Je fais de mon mieux.

Histoire
Grandir entre un flic et une infirmière ça vous donne des valeurs que vous le vouliez ou non. Aider les autres. C’était la raison de vivre de mes deux parents, alors c’est devenu la mienne sans que je m’en rende compte. Vivre à Los Angeles c’était génial. Cette ville était la plus belle pour moi. Peut-être un peu bling bling, mais je m’y sentais bien. J’avais mon groupe d’amis. On sortait à Hollywood, on se baladait à Santa Monica.

Je passais plus de temps à l’extérieur qu’à l’intérieur. Et mes notes s’en ressentaient. Je n’étais pas fait pour l’école. J’étais fait pour le sport. Je courais tous les matins, je pratiquais des sports de combats, et je faisais partie de l’équipe de Lacrosse. J’étais le cliché de l’adolescent américain qu’on voit dans les films. A une exception près. Les filles ne me plaisaient pas. Et si je voulais garder mon statut, je n’avais pas intérêt à exposer mes préférences. Alors je sortais avec des jolies filles, ça faisait parler. Je n’ai jamais eu de problème durant mon enfance et mon adolescence.

Je me plaisais là où j’étais. Je me faisais remonter les bretelles par mon père après mes bagarres, ou après qu’il ait été convoqué par mes professeurs, mais il m’a toujours soutenu. Il venait me voir à chacun de mes matchs de boxe ou de lacrosse. Il était mon héro même si je ne le disais pas. Je ne voulais pas me taper la honte. J’ai bien longtemps regretté de ne pas lui avoir dit à quel point il comptait pour moi.

J’avais dix-sept ans quand il s’est fait tirer dessus lors d’une intervention banale. Je crois que mon monde s’est écroulé à cet instant. Je suis parti en vrille durant quelques mois avant que ma mère ne me remette dans le droit chemin. Je n’allais pas gâcher ma vie, je ne pouvais pas lui faire ça, il ne l’aurait jamais supporté. Alors j’allais lui rendre hommage.
On est parti pour le Japon, parce que c’était son pays et qu’ils nous en avaient toujours parlé. J’ai découvert cette autre culture. J’ai mis un peu de temps pour m’adapter, mais je n’avais pas cette barrière de la langue. J’ai toujours parlé anglais japonais et coréen.

Je suis entré dans l’école de police et je me suis donné à fond. J’étais fier d’être diplômé. Je voulais devenir meilleur que mon père. Je suis resté infiltré dans un gang durant deux ans avant de les faire tomber. Ce fut deux très longues années dont les souvenirs me hantent encore. Je ne parler à personne de tout ce qui a pu se passer durant ses années. Je suis lieutenant. Ma fierté. C’est ma vie aujourd’hui et j’en suis fier.

Behind the scene crime
Bonjour, je suis Pinkie Pie, j'ai 25 ans et je m'étais inscrite avec G-Dragon. Malheureusement je n'avais pas eu le temps pour terminer ma fiche et j'étais un peu noyé. Tout va beaucoup mieux et je voulais vraiment revenir sur le forum *o* VOILA !



Dernière édition par Aoki Caleb le Sam 29 Juil - 13:30, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 570
¥ : 38
Date d'inscription : 20/09/2016
Age : 25
Localisation : Encore et toujours sur le terrain
Emploi/études : Lieutenant de police
avatar

MessageSujet: Re: Aoki Caleb - Monsters are real, and ghosts are real too. They live inside us.   Sam 29 Juil - 11:58

Coucou et welcome sur le fo

C'est cool de voir des anciens inscrits revenir , surtout que ta fiche commençait bien En tous cas c'est cool que ça aille mieux de ton côté maintenant

Puis tu nous reviens avec un policier que demander de plus

Juste attention à la nationalité au Japon en règle général on en a qu'une (si tu veux rester clean du moins xD)  donc pour travailler ici peut-être que ce serait plus facile qu'il soit naturalisé japonais ? Après je peux prendre le cas de Brookette qui est américano-coréenne et qui travaille au Japon avec un visa. Voilààà IloveU

Fighting pour ta fichette et si tu as la moindre question n'hésites pas à nous mpotter moi ou Rama awww
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Aoki Caleb - Monsters are real, and ghosts are real too. They live inside us.   Sam 29 Juil - 11:59

Merci beaucoup dance dance

Oui pardon, j'ai mis nationalité et origines en même temps >< Je viens de corriger !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Aoki Caleb - Monsters are real, and ghosts are real too. They live inside us.   Sam 29 Juil - 12:03



hello there angel
il est beau ton monsieur

bienvenue ici en tout cas et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 153
¥ : 15
Date d'inscription : 19/07/2017
Age : 21
Localisation : Dans les données de ton ordinateurs
Emploi/études : Vendeur dans une librairie. Et aussi hackeur.
avatar

MessageSujet: Re: Aoki Caleb - Monsters are real, and ghosts are real too. They live inside us.   Sam 29 Juil - 12:05

Kukuuuuu c:

Bienvenue ici gentil policier ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Aoki Caleb - Monsters are real, and ghosts are real too. They live inside us.   Sam 29 Juil - 13:06

Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 52
¥ : 2
Date d'inscription : 19/07/2017
Age : 21
Localisation : Room 1. Computer 1 to 3.
Emploi/études : Hackeur pour les Net'z. Rien de plus.
avatar

MessageSujet: Re: Aoki Caleb - Monsters are real, and ghosts are real too. They live inside us.   Sam 29 Juil - 13:21

huhu kuku toi c:
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Aoki Caleb - Monsters are real, and ghosts are real too. They live inside us.   Sam 29 Juil - 13:24

Ooooh encore un policier ! Remets Cheng Limace à sa place pour moi stp
Sinon bienvenue par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 570
¥ : 38
Date d'inscription : 20/09/2016
Age : 25
Localisation : Encore et toujours sur le terrain
Emploi/études : Lieutenant de police
avatar

MessageSujet: Re: Aoki Caleb - Monsters are real, and ghosts are real too. They live inside us.   Sam 29 Juil - 13:37

Un nouveau Policier en ville !

Et hop un nouveau policier, si c'est pas beau ça Bon bien qu'il semble avoir un caractère de merde, mais ça ... C'est comme la moitié du commissariat Il me fait penser à Brooke sur pas mal de points ton petit, y'a moyen qu'ils s'entendent bien J'aime beaucoup le fait que Caleb sauve les apparences en jouant l'hétéro de base accompagné de jolies filles, c'est une facette que je suis sûre que tu prendras plaisir à explorer. Bon et bien j'espère que tu t'amuseras bien parmi nous et que tu seras une fidèle recrue dans la lutte du crime

Bien évidement, nous ne pouvons que t'inviter à créer une fiche de liens à ton personnage, plus facile pour se faire quelques amis ou ennemis non ? Qu'il soit à la pointe de la mode ou non, le téléphone de ton personnage mérite d'être répertorié aussi. Peut-être que tu as besoin d'un lieu très important pour faire évoluer ton perso, pas de panique c'est possible d'en faire la demande ici si il n'existe pas déjà du moins . Si tu as peur de ne pas trouver de partenaire pour rp, il est possible d'en faire la demande ici. Petit point important pour la suite, lorsque ton premier rp sera terminé, n'oublies pas de le signaler, tu gagnes des points en plus . Pour finir, n'hésites pas à faire un petit détour du côté du casino qui te réserve quelques petites surprises.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Aoki Caleb - Monsters are real, and ghosts are real too. They live inside us.   Sam 29 Juil - 19:39

J'ai même pas eu le temps de te voir débarquer
Du coup, bienvenu ici en retard ptitcoeurrose
Revenir en haut Aller en bas
 
Aoki Caleb - Monsters are real, and ghosts are real too. They live inside us.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaitaku :: Permission :: La morgue :: Les fiches-
Sauter vers: