shin jae won - threw a toaster in the bathtub

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: shin jae won - threw a toaster in the bathtub   Sam 29 Juil - 10:52

Shin Jae Won
Feat Park Ji Min (BTS)

ID Card
Nom : Shin ; 신 ; 申
Prénom :Jae Won ; 재원  ; 宰源
Âge : vingt-et-un automnes
Date et lieu de naissance : le jeudi huit décembre 1995, à Séoul, en Corée du Sud.
Nationalité : Coréenne
Statut marital : Célibataire, même s'il ne l'avoue jamais.
Situation financière : Vit au-dessus de ses moyens, bien qu'il répète sans cesse ne pas avoir de problème d'argent.
Métier : À la lumière, il s'occupe comme il peut avec des petits boulots qui ne demandent aucune qualifications particulières et qu'il ne garde pas plus que quelques semaines, dans l'ombre il trempe plutôt dans le trafic de stupéfiants et le vol. Mais bon, il serait plutôt du genre à dire qu'il est encore élève dans une grande université.
Casier judiciaire : Officiellement, vierge, officieusement, vandalisme, vols dans des commerces et des boutiques et vente de drogues.

Anecdotes
+ Dans son appartement, Jae Won a tout un mur qu'il a recouvert lui-même de griffonages multicolores.
+ Il adore les animaux, surtout les chiens.
+ Le jeune homme a beaucoup de mal à rester trop longtemps à l'intérieur, il préfère amplement être à l'extérieur.
+ Jae Won ne mange jamais vraiment le matin, la faim le manque à cette heure de la journée.
+ Il a l'habitude de jouer avec ses mains quand il devient nerveux.
+ Le garçon n'aime pas traîner près des hôpitaux.
+ Il a le vertige, mais il fait tout pour ne pas le montrer.
+ Jae Won n'aime pas le café, trouvant ça trop amer même avec du sucre.
Caractère

"Mentir : Dissimuler, nier ou taire ce qu'on devrait dire."
S'il fallait donner un maître-mot pour décrire Jae Won, ce serait bien celui-là et il le fait très bien. Prononcer des mensonges, c'est ce qu'il fait à longueur de journée et il ne peut même pas s'en empêcher. Déformer la réalité, c'est sa façon de respirer, littéralement. Le jeune homme ne peut pas vivre sans inventer et le pire c'est qu'il y croit, à sa vérité alternée. Les seules fois où il se reconnecte à la réalité sont soit des moments douloureux, soit des moments où il est assez fier de lui pour ne pas grossir l’authenticité de sa petite vie pas si extraordinaire qu'il le raconte.

Pourquoi agir de cette façon ?
Jae Won a toujours voulu qu'on l'admire, qu'on l'aime, qu'on veule de lui, parce qu'il a toujours voulu être le meilleur. Il a atteint ce but, grâce à tous ces mensonges qu'il répète aux autres et à lui-même quand il n'a personne pour l'écouter. Le jeune homme sait qu'il est le plus beau, le plus travailleur, le top du top de sa catégorie et il supporte très mal qu'on le ramène sur Terre en lui pointant ses défauts et ses dires suspicieux. En clair, il est narcissique et il n'aime pas qu'on le contredise sur sa personne.

En dehors de ça, il est très sociable. Et ben oui, s'il n'avait personne à qui raconter toute sa vie montée de toute pièce, à quoi ça servirait d'être aussi intéressant ? Jae Won n'a aucun problème à aller vers les autres et à leur parler, qui qu'ils soient. Une petite vieille dans le métro, un homme fatigué en bas de son immeuble ou même son propre reflet dans le miroir quand vraiment personne n'est disponible.

Malgré son égocentrisme, qui peut en énerver plus d'un, Jae Won est loin d'être un si mauvais garçon. Bien qu'il soit dans l'illégalité, il le fait plus pour l'argent facile qu'autre chose. Ça ne l'intéresse pas vraiment de monter des échelons, en plus de ça, il n'aime pas avoir de trop grosses responsabilités. Il est toujours assez souriant et n'en veut jamais à personne. Le jeune homme prend vraiment peu de temps à s'attacher à quelqu'un, il suffit juste de trouver celui ou celle qui réussira à le supporter. Mais ses amitiés ne durent jamais très longtemps, se brisant et s'envolant dès que tous ses mensonges se font percer à jour.

Au fond, toute cette facette fausse et créée de toute pièce n'est là que pour dessiner une petite coquille autour du vrai Jae Won. Celui qui galère, celui qui aimerait juste vivre une vie tranquille et plus facile, celui qui a peur et qui rejette la réalité. Ses mensonges ne sont pas faits pour faire du tord aux gens, ils sont juste faits pour que le jeune homme se sente mieux. Et ça marche, quelques temps, jusqu'à ce qu'on découvre que tous ses mots, qui avaient l'air si sincères, ne sont qu'en fait des fragments d'une vie qui n'existe pas et qui n'a jamais existé. C'est dans ces moments où la vérité rattrape le garçon, que sa carapace se brise, que l'on se rend compte qu'il n'est qu'un être sensible et angoissé, loin de cette identité parfaite qu'il arbore au quotidien.

Une autre chose qui aide Jae Won à concevoir ses mensonges, c'est son imagination sans limite et la vitesse à laquelle il trouve des idées pour absolument tout et n'importe quoi. Tout ce surplus de fantaisies, il l'extériorise d'un peu toutes les manières. Que ce soit en gribouillant sur des feuilles ou sur des murs, ce qu'il fait ne représente jamais quelque chose de particulier. Ce n'est qu'un gros amas de couleurs et de formes, qui ne trouve un sens que dans la tête du jeune homme.

En résumé, Jae Won est un garçon perdu et enfermé dans ses propres mensonges, qui a un léger problème avec la réalité et qui a une imagination impossible à canaliser.

Histoire

Le jeudi huit décembre 1995, à 20 heure 57, ce fut le premier cri et le premier pleur de Jae Won et certainement pas les derniers.
Il était le plus jeune d'une fratrie comportant déjà trois autres jeunes garçons. Son plus grand frère avait dix ans de plus que lui, le suivant, sept et le dernier avant lui, trois. La mère de Jae Won ne travaillait pas, préférant s'occuper de ses quatre fils et son père était le concierge de l'immeuble dans lequel ils habitaient, à l'intérieur d'un appartement un peu trop petit pour contenir six habitants, mais ils arrivaient tout de même à vivre heureux.

"Mon papa il travaille dans une grande banque et puis on vit dans une grande maison, aussi !"
C'était le mardi treize mars 2001. Jae Won avait cinq ans depuis quelques mois et ce fut le premier vrai mensonge. Cette phrase, il l'avait d'abord dite à un enfant tout aussi innocent que lui, qu'il avait approché dans un parc parce qu'il n'avait pas envie de jouer tout seul. Le pauvre gosse ne pouvait de toute façon pas faire la part des choses, il ne pouvait pas savoir qu'un enfant de grand banquier, ce n'était pas sensé traîner dans une aire de jeux miteuse, se trouvant dans un quartier reculé d'une grande ville. L'enfant se laissa prendre au piège et ce fut le premier admirateur de Jae Won. Cette histoire de père banquier, le jeune garçon la garda pendant une petite année. Il la récitait à tous les autres chérubins qu'il croisait et c'est sans surprise que l'enfant se fit beaucoup d'amis, qui avaient tous hâte de pouvoir aller jouer dans cette grande villa dans laquelle Jae Won prétendait habiter. Le petit garçon avait tellement répété cette phrase qu'il avait finie par y croire, à ce mensonge. Et chaque soir, quand il rentrait de l'école, la main de sa mère dans la sienne, la dure réalité le frappait de nouveau en plein visage. La grande maison, elle n'existait pas, elle n'avait jamais existé et elle n'existerait jamais. Non, à la place, il n'y avait qu'un immeuble, avec une façade ternie par le temps et de petits appartements où les problèmes d'eau et d'électricité étaient fréquents. Mais ça, il ne pouvait pas le dire aux autres à l'école, parce que son petit voisin de palier, lui qui disait la vérité, il n'avait personne. Ses camarades le rejetaient, le modeste enfant n'avait pas les dernières babioles à la mode à cause de sa maigre condition, donc ce n'était pas la peine de jouer avec lui. Ce fut bien ce môme qui mit fin à toute la supercherie que Jae Won avait mis en place durant l'année, parce que c'était bien le seul qui connaissait la réalité que même le menteur avait oublié.

Le dimanche dix-sept février 2002, après presque une année entière de fabulation, la réalité finit par le retrouver et ce fut la date de sa toute première vraie crise d'angoisse et son premier séjour à l'hôpital. Il venait de perdre tous ses amis et tout son monde, une sensation qui se répéta bien des fois dans sa petite vie. Comme Jae Won n'était encore qu'un enfant, les docteurs ont essayé de lui faire comprendre que c'était mal de mentir. Ils lui ont aussi fait suivre des thérapies diverses, toutes plus inutiles les unes que les autres, vu que le petit garçon, même grand, n'a jamais arrêté de s'inventer sa vérité dorée. C'est d'ailleurs suite à ces traitements doux que Jae Won a développé cette manie d'extérioriser toute la constellation de pensées qui pouvait voyager dans sa cervelle. Ça n'a jamais eu de forme, ça n'a jamais eu de couleur vraiment définie, ni d'identité, c'était juste du gribouillage sur une feuille et qui n'avait pas de sens. Mais c'était la seule chose qu'il pouvait imaginer quand les médecins lui disaient de dessiner "la première chose qui lui venait par la tête".  

Le samedi vingt-deux juillet 2006, ce fut les premiers pas de Jae Won sur le sol japonais, dans la ville d'Osaka. Pourquoi avoir quitté la Corée ? Les frais de soins du plus jeune coûtaient de plus en plus cher et les deux parents n'arrivaient plus à suivre avec le maigre salaire unique du père de famille. Ils ont donc revendu l'appartement et sont venus au Japon pour venir s'installer dans la maison des grands-parents paternels, qui possédaient une passion toute particulière pour le pays du soleil levant. Sa mère se remit à travailler et son père se trouva rapidement un nouvel emploi. Le plus grand de la fratrie avait déjà pris sa liberté et celui qui venait juste après était déjà un adolescent assez indépendant. Les débuts de Jae Won à l'étranger furent compliqués, surtout à l'école. Il avait l'impression que tout le monde le jugeait, même quand on ne le regardait pas, une petite voix dans sa tête lui disait "Hé ! Tu n'es pas assez bien pour eux, qu'est-ce que tu fais encore là, à respirer le même air qu'eux ?" Ces premiers mois furent les seuls, depuis le début des mensonges, où Jae Won était réellement face à la réalité presque toute la journée. Le garçon ne pouvait plus raconter sa vie inventée, car il avait de grosses difficultés en japonais. Qu'est-ce qu'il se sentait mal. Ses seuls moments de répits existaient quand il était laissé avec lui-même, devant un miroir et où il pouvait se réconforter en se prononçant des illusions, dans sa langue maternelle, ou alors il se rabattait sur ses frères, surtout celui qui n'avait encore que quatorze ans à l'époque et il leur racontant les premières histoires qui lui venaient en tête. Sa famille n'avalait déjà plus tout ce qu'il disait, elle faisait juste croire au petit dernier qu'elle gobait toute sa fausse vérité, parce qu'ils ne voulaient pas le blesser et qu'ils ne savaient pas comment faire pour se comporter avec Jae Won. Les supercheries ne tardèrent pas à recommencer dès que le jeune homme commença à se sentir à l'aise dans la langue nipponne. Le garçon se remit à embobiner ses camarades et les gens qu'ils pouvaient rencontrer, toujours avec le sourire et toujours avec la même impression que tout ce qu'il disait était vrai.

Le lundi vingt-six septembre 2011, Jae Won rencontra l'illégalité pour la première fois. Ce fut son premier vol. C'est sûr que quand on raconte à tout le monde qu'on a tous les objets à la mode, mais qu'en vérité ils sont bien trop chers pour vous, il faut bien trouver un moyen de se les procurer. Sinon, tout le monde saura qu'on leur a menti et bien sûr, personne n'aime savoir qu'on les a fait tourner en bourrique pendant plusieurs mois, voir plusieurs années dans certains cas. Il ne s'est jamais fait attraper, certainement par chance. La deuxième chose pas très légitime qui aurait mérité un petit détour par le commissariat pour Jae Won était le vandalisme, parce qu'une simple feuille de papier pour exprimer ses pensées abstraites, ce n'était plus assez. Donc il a commencé à peindre sur les murs, toujours ces mêmes gribouillis que le jeune homme était le seul à comprendre.

Le vendredi quatre décembre 2015, Jae Won fit son entrée dans la Kkangpae. Les petits boulots qu'il enchaînait ne suffisait pas vraiment à subvenir à tous les besoins du garçon et quand un de ses amis de l'époque lui proposa de se faire plus d'argent, de façon presque facile, rien ne put l'empêcher d'accepter. C'est de cette façon que maintenant, il se retrouve certains soirs à vendre des produits illicites à des gens qu'il ne connait absolument pas. Ça l'aide à pouvoir payer son petit appartement, ses parents l'ayant presque mis à la porte une fois sa majorité acquise, n'en pouvant plus de tous les problèmes que leur fils avait pu leur apporter pendant toute son enfance.

Maintenant, à vingt-et-un ans, Jae Won vit sa vie comme il le peut, dans sa réalité alternée qu'il fait croire à tous les gens qu'il approche, aucun ne se doutant de la vérité. Ce n'est pas facile tous les jours, mais grâce à tous ses mensonges, il arrive à rester souriant une grande partie du temps et à avancer, la possibilité que son petit monde s'écroule pour une énième fois ne lui traversant jamais la tête.

Behind the scene crime
On va essayer de faire simple et concis, parce que dès qu'il faut que je dise des trucs sur moi, ça part en cacahuète et je finis par raconter toute ma vie...  
Premièrement, Bonjoooour ou Bonsooooir !  ptitcoeurrose Vous pouvez m'appeler wdl, ou waanderlust, je suis encore un bébé qui va rentrer en terminale en septembre -et j'en ai pas enviiiie- et je fais du rp depuis déjà quelques années
Comme je m'ennuie un peu pendant les vacances -aussi rester dans son lit toute la journée à ne rien faire, c'est plus ou moins répétitif- que j'avais envie de reprendre les rpg sur forum et que votre forum m'a tapé dans l’œil -ça fait trois jours que je stalk un peu, j'avoue- et bien me voilà !
Et je vais donc m'arrêter là dans ce cadre parce que sinon je ne vais pas réussir à me stopper :') -j'ai déjà l'impression que ça fait long hsudhs-



Dernière édition par Shin Jae Won le Lun 31 Juil - 16:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: shin jae won - threw a toaster in the bathtub   Sam 29 Juil - 11:21

hellow
bienvenue ici avec baby jimin ptitcoeurrose

de ce que tu as écris ton petit promet déjà d'être ultra intéressant
bon courage pour la fin de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 624
¥ : 44
Date d'inscription : 20/09/2016
Age : 25
Localisation : Encore et toujours sur le terrain
Emploi/études : Lieutenant de police
avatar

MessageSujet: Re: shin jae won - threw a toaster in the bathtub   Sam 29 Juil - 11:42

Bienvenue sur le fofo et ravie de voir que Kaitaku te plaise autant uhuh

Un petit Jimin, l'un de nos Yukio risque d'être content de te voir arriver Moi aussi d'ailleurs Jimin c'est mon chouchou avec RM dans les BTS

Je vois qu'on a l'a un sacré petit menteur, puis un de la Kkangpae c'est perfect IloveU

Fighting pour le reste de ta fiche et si tu as des questions n'hésites pas à me mpotter moi ou Rama ptitcoeurrose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
¥ : 0
Date d'inscription : 19/07/2017
Age : 21
Localisation : Room 1. Computer 1 to 3.
Emploi/études : Hackeur pour les Net'z. Rien de plus.
avatar

MessageSujet: Re: shin jae won - threw a toaster in the bathtub   Sam 29 Juil - 12:37

toi je t'aime déjà huhu (bon surtout parce que Jimin est mon ub xD)

je te souhaite bonne chance pour finir ta fiche petit mochi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: shin jae won - threw a toaster in the bathtub   Sam 29 Juil - 13:19

T'es mignon toi et ta fichette est prometteuse Surtout que tu remplis le Kkangpae ça fait plaisir !
Bienvenue par ici et fighting pour le reste
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: shin jae won - threw a toaster in the bathtub   Sam 29 Juil - 13:24

Oooouh merci vous êtes adorables

Lian Hua > Je suis contente que tu le trouves intéressant, ça me fait plaisir ptitcoeurrose Merci !

Brooke > Heh bah si je fais des heureux, je suis heureuse aussi Jimin et RM sont vraiment des amours, je comprends tout à fait x)
J'ai pas vraiment de questions pour le moment, mais si quelque chose me chiffonne, je viendrais. Je devrais avoir bouclé la fiche ce soir ou demain soir, faut voir à la vitesse à laquelle j'avance xD

Yi Xing > On devrait réussir à se comprendre, dans ce cas angel

Yukio > Ow merci Je dois bien dire que le groupe là me faisais de l’œil, puis le voir tout vide, ça me faisait presque de la peine x)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 340
¥ : 5
Date d'inscription : 22/07/2017
Age : 21
Localisation : Probablement en train de traîner quelque part pour faire une ou deux courses.
Emploi/études : Videur avec quelques extras pour les gangs lorsque le manque d'argent se faire ressentir.
avatar

MessageSujet: Re: shin jae won - threw a toaster in the bathtub   Sam 29 Juil - 15:17

Ah que coucou petite créature ! Bienvenue sur le forum et bonne chance pour la fin de ta fiche ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 414
¥ : 4
Date d'inscription : 20/09/2016
Age : 26
Localisation : surement à la salle de boxe
Emploi/études : enchaine les jobs, free-fighter illégalement
avatar

MessageSujet: Re: shin jae won - threw a toaster in the bathtub   Sam 29 Juil - 16:21

Hey angel

Contente aussi de savoir que le forum t'a plu et bienvenue

Un membre de la Kkangpae, on n'y croyait plus ( ne t'inquiète pas, tu ne vas pas rester seul bien longtemps )

J'aime déjà beaucoup son caractère, hâte d'en savoir plus sur son histoire Puis Jimin quoi, vrai que ça va faire plaisir au chaton Yukio XD

Fighting pour la fin de ta fiche :string: ptitcoeurrose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: shin jae won - threw a toaster in the bathtub   Sam 29 Juil - 18:13

Oooooooh Jimiiiiiin je l'aime trop !
Donc je vais t'aimer toi aussi, cela va de soi

Bienvenue **
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: shin jae won - threw a toaster in the bathtub   Sam 29 Juil - 19:30

BIENVENU AVEC CETTE PERFECTION

humhum...
Bienvenu ici

J'ai vraiment hâte de voir ce que tu vas nous faire avec cette jolie petite tête d'ange IloveU2
De ce que j'en ai déjà lu, ton personnage a vraiment l'air intéressant    

Nion Jimin n'est pas mon bias des BTS, je ne vois pas de quoi tu parles  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: shin jae won - threw a toaster in the bathtub   

Revenir en haut Aller en bas
 
shin jae won - threw a toaster in the bathtub
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaitaku :: Permission :: La morgue :: Les fiches-
Sauter vers: