Body Scandals (3/3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 333
¥ : 2147483647
Date d'inscription : 20/09/2013
Emploi/études : Directeur du Body Scandals
avatar
PNJ

MessageSujet: Body Scandals (3/3)    Dim 12 Fév - 17:57

Nakayama Junko allias Red
Feat Kim Hyuna
ID Card
nom : Nakayama
 
prénom(s) : Junko

âge : 24 ans

nationalité & lieu de naissance : Japonaise & Osaka

orientation sexuelle : hétérosexuelle

statut : célibataire

profession : hôtesse
 
groupe : Body Scandals

caractère : séductrice, forte, pleine d'assurance, généreuse, caractérielle, matérialiste, orgueilleuse , têtue.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Biography
♦️ La jeune femme n'a jamais connu sa mère, ou plutôt sa génitrice comme elle préfère l'appeler. Après tout, pourquoi nommer mère un être qui n'a jamais voulu de vous dans sa vie ? C'est donc la grand-mère de la petite qui se chargea de l'éducation de l'enfant qu'elle prénomma Junko.

♦️ La vieille femme se saignait aux quatre veines pour offrir une vie décente à sa petite fille, sa maigre retraite ne suffisant pas elle fut même obligée de reprendre le travail. Une triste réalité qui concerne encore beaucoup de seniors au Japon.

♦️ Bien que ne se plaignant jamais, la petite Junko enviait en secret ses camarades de classe qui portaient de beaux vêtements en dehors de l'école. Tendance qui s'accentua plus encore à l'adolescence où la jeune fille regrettait de ne pas pouvoir accompagner ses camarades dans des sessions shopping endiablées. À la place, elle travaillait déjà et enchaînait les petits boulots tels que les babysitting ou alors la distribution de journaux afin d'aider sa grand-mère à payer le loyer.

♦️ Son Sentā (bac japonais) en poche, Junko stoppe ses études pour trouver un travail plus conséquent et se fait rapidement embaucher comme serveuse.

♦️ Toutefois, l'âge finit par rattraper son aînée qui fait une mauvaise chute dans les escaliers en rentrant du marché où elle travaillait. Bilan des courses, fracture du bassin, et ce n'est pas avec la maigre retraite de la vieille dame et le salaire de Junko que les soins pourront être payés. À moins de renoncer à avoir un toit sur la tête et de manger...

♦️ Acculée et prise par le temps, la jeune femme finit par se résoudre à utiliser son joli minois et son corps bien fait pour les sortir de cette situation périlleuse. Comprendre plus vulgairement que Junko commença à se prostituer. Passant le côté peu agréable des premières fois, il était indéniable que l'argent rentrait bien plus vite dans les caisses. De quoi soigner sa grand-mère et leur assurer une vie décente.

♦️ Hélas pour elle, le sort continua de s'acharner sur la pauvre vieille femme et ce fut la mort qui vint la cueillir dans son sommeil. Une belle mort, une consolation pour la belle jeune femme. Maintenant seule, elle finit par céder aux relances incessantes de Sugawara Aoi . Qui n'est autre que son patron aujourd'hui. Distribuer de l'«amour», c'est ce qu'elle fait de mieux comme elle aime tant le dire, alors pourquoi changer pour un métier sous-payé ? Et puis... elle est bien traitée au BS et on évite de faire de drôles de rencontres comme on peut en faire dans la rue. Certes, Junko n'a pas choisi cette voie par vocation, mais elle assume pleinement aujourd'hui d'en vivre.

♦️ Aujourd'hui la belle "Red", en référence à ses lèvres pleines souvent parées de rouge, fait parti des hôtesses les plus demandées et loge dans un confortable appartement. La beauté se fane vite, autant en profiter et vivre la vie qu'elle a toujours rêvé tout en mettant de côté pour ses vieux jours ...

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Sugawara Aoi
Drôle de personnage qui se conjugue au féminin et au masculin. Doté d'une grande persévérance, c'est des mois durant qu'il a presque harcelé la jeune femme pour qu'elle rejoigne son enseigne. Un mode de recrutement pour le moins atypique, mais il a finit par payer puisque Junko se fait appeler aujourd'hui Red. Elle respecte beaucoup son patron et s'estime heureuse d'être l'une de ses employées et d'être aussi bien traitée.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Hasegawa Shin allias Gin
Si la plupart des hommes que fréquente Junko sont d'un ennui sans nom, il n'en n'est rien au sujet de l'host un peu trop à son goût. Néanmoins, il se met le doigt dans l'œil si il pense qu'elle va ouvrir aussi facilement les cuisses et ce en dépit de son métier. Néanmoins, elle sait pertinemment que leurs nombreuses disputes sont le parfait moyen pour relâcher la pression sexuelle intense qui pèse sur eux. Mais elle ne veut pas lui céder, ce serait perdre ce pari imaginaire.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Takahashi  Noburu
Elle ne sait pas trop quoi penser de cet homme qu'elle a croisé plusieurs fois dans les rues et à qui elle a souri à chaque fois. Il semble la fuir, alors qu'elle aurait bien envie de faire connaissance. Récemment, elle a découvert qu'il l'observait de loin derrière la vitrine du pachinko. A présent, elle se demande si c'est une bonne chose ou bien une mauvaise, ça l'inquiète un peu. Il n'a pourtant pas l'air méchant, seulement il faut toujours être vigilante lorsque l'on est une femme.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Ziang Bao Bao
Bon ok, elle mentirait en disant qu'il est moche, mais sa suffisance lui hérisse les poils et voir sa tête lui donne des boutons. Elle ne peut pas le voir en peinture ce gros lourd dingue qui lui tombe dessus dès qu'elle sort quelque part. Harassée, elle a fini par l'envoyer paître devant tout le monde et, comme il n'est pas réapparu, elle a cru s'être enfin débarrassée de cette verrue sur son pied. Quelle horreur elle a ressenti en le voyant pousser les portes du club dans lequel elle travaille... Il ne perd rien pour attendre ce fils à papa.



Dernière édition par The Big Bad Boss le Jeu 15 Juin - 17:08, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 333
¥ : 2147483647
Date d'inscription : 20/09/2013
Emploi/études : Directeur du Body Scandals
avatar
PNJ

MessageSujet: Re: Body Scandals (3/3)    Dim 12 Fév - 17:57

Hasegawa Shin allias Gin
Feat Jang Hyun Seung [ex-BEAST]
ID Card
nom : Hasegawa
 
prénom(s) : Shin

âge : 25 ans

nationalité & lieu de naissance : Japonais & Nara

orientation sexuelle : bisexuel

statut : célibataire

profession : host
 
groupe : Body Scandals

caractère : pragmatique, rusé, charmeur, observateur, manipulateur, cynique,nonchalant, chicaneur.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Biography
♦️ Même si le jeune homme ne parle jamais de son passé qu'il préfère tenir loin de lui, il n'en n'en reste pas moins un natif de la ville de Nara. Oui, ces lieux connus entre autres pour la présence abondante de cerfs Sika. Bêtes que Shin ne tient pas particulièrement en estime, gardant une petite cicatrice de sa première rencontre avec l'un d'eux un peu trop vorace et qui a confondu son doigt avec un bout de pain. Quelques points de suture et une discrète cicatrice plus tard le garçonnet fuyait comme la peste ces sales bêtes.

♦️ Si bon nombre de touristes aiment se perdre à Nara Shin ne rêvait que d'une seule chose, partir, et vite, de ce trou à rat. En effet, le garçon aspirait déjà à l'époque à vibrer au rythme de la grande ville d'Osaka qui lui promettait monts et merveilles. Son paternel y travaillait d'ailleurs et l'enfant ne se faisait jamais prier lorsque l'on lui laissait l'occasion de l'accompagner et de pouvoir jouer les citadins. Bien évidement, il faisait grise mine lorsqu'il retournait à Nara rejoindre sa mère.

♦️ En fait pour lui, le divorce de ses parents fut une aubaine, bon nombre d'enfants en auraient été affectés, mais pas lui. Pourquoi forcer deux personnes qui ne s'aiment plus, ou pas au vu du nombre de mariages arrangés, à continuer de coexister ensemble ? De plus, il voyait là l'occasion de demander à vivre chez son père et dire adieu à cette ville maudite qu'il déteste par dessus tout. Les négociations furent longues et houleuses mais il obtint de ses parents de pouvoir déménager à Osaka avec son paternel.

♦️ Néanmoins les tentations étaient bien trop nombreuses pour suivre une scolarité exemplaire. Il y avait tant à faire dans cette ville ! Et c'est pourquoi l'adolescent commença à sécher les cours accompagné de certaines de ses fréquentations. Ce qui n'était bien évidemment pas au goût du père du jeune garçon qui tentait tant bien que mal de resserrer la vis, non sans le menacer de le renvoyer à Nara.

♦️ Menaces qui rentraient par une oreille...pour en sortir par l'autre. Ce fut même un miracle que le jeune homme décroche son Sentā (bac japonais). Ce dernier en poche, et ne désirant pas poursuivre ses études, une surprise l'attendait... Un soir, alors qu'il rentrait d'une énième soirée oisive à souhait, ses affaires soigneusement jetées dans la rue l'attendaient au pied de son immeuble. Le message était clair, il ne voulait pas travailler, très bien, mais il ne se ferait plus entretenir par son paternel.

♦️ Il fut dans un premier temps hébergé par des amis, mais leur bonté avait elle aussi ses limites et on lui fit bien comprendre qu'il devait trouver appartement et travail, et vite. Ni une ni deux, Shin se mit à la recherche d'un emploi qui ne contredirait pas sa sainte flemme. Finalement, c'est son amour pour la séduction et le sexe qui le menèrent à franchir les portes du BS. Si beaucoup de gens répugnaient à coucher contre de l'argent, lui voyait ceci comme le beurre et l'argent du beurre.

♦️ Ce fut sans mal qu'il se fit embaucher en tant qu'host et se vit attribuer le pseudonyme de Gin en référence à sa crinière qu'il porte souvent argentée.Crinière qui fait tourner un bon nombre de têtes et notamment Hasegawa  Meika, une femme d'un riche homme d'affaire qui se sent délaissée. Bien qu'elle laisse toujours de généreux pourboires et le couvre de cadeaux, l'host commence à se sentir acculé.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Nakayama Junko allias Red
Véritable tigresse que Shin aime autant qu'il la déteste. Il faut dire que Junko est la parfaite antithèse de la japonaise, et c'est ce caractère de feu qui a immédiatement charmé le décoloré. Et c'est également ce caractère enflammé qui cause de nombreuses disputes entre les deux hosts entre qui l'ambiance est toujours électrique et teintée d'une lourde tension sexuelle. Pour lui la question n'est pas si il vont un jour y céder, mais quand.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Sugawara Aoi
Un boss comme on en fait peu malgré leur petite tendance à se chercher quand ils le peuvent. Si Shin se revendique comme bisexuel et accepte beaucoup de choses au lit, il est complètement hermétique au charme singulier de celui qui l'emploie. Point d'enjeu sentimental ici et cette joute est de bonne guerre, mais non, il ne cédera pas aux tentatives d'Aoi.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Hasegawa  Meika
Encore une désœuvrée qui ne sait pas quoi « foutre » de son argent pour le plus grand bonheur de Gin. Appâtée par le compte en banque de leurs maris, elles déchantent quelques années plus tard lorsque leur seul lien est celui de la dépense. Encore une idiote qui pense qu'elle pourra acheter autre chose que son corps et son oreille attentive avec ses cadeaux hors de prix, quelle naïveté affligeante... Toutefois, cette dernière commence à se montrer de plus en plus oppressante avec ses attentes romanesques que Shin ne rempliera jamais...
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Maruyama Kira
Tous les deux sont de la même année, ça aide pour se rapprocher. Assez différents, mais en partie semblable, ils partagent la même philosophie de vie. Kira vient le voir souvent, parfois pour tenter de lui tirer les vers du nez, avoir des informations sur ses clientes. Shin est peut-être fidèle en amitié, mais il n'hésite pas à lui faire payer le prix fort. L'amitié et le business sont deux choses différentes.



Dernière édition par The Big Bad Boss le Jeu 15 Juin - 16:51, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 333
¥ : 2147483647
Date d'inscription : 20/09/2013
Emploi/études : Directeur du Body Scandals
avatar
PNJ

MessageSujet: Re: Body Scandals (3/3)    Dim 12 Fév - 17:58

Sugawara Aoi
Feat Takashima Kouyou [Uruha The Gazette]
ID Card
nom : Sugawara
 
prénom(s) : Aoi

âge : 35 ans

nationalité & lieu de naissance : Japonais & Osaka

orientation sexuelle : homosexuel

statut : célibataire "philanthrope"

profession : patron du Body Scandals
 
groupe : Body Scandals

caractère : ouvert d'esprit, extraverti, séducteur, fin d'esprit, provocateur,  excentrique, bavard, mystérieux.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Biography
♦️ Aoi est ce que l'on appelle un privilégié, fils unique d'un couple peinant à avoir un enfant il n'a jamais manqué de rien et a toujours été choyé par ses parents. Sûrement grâce à ce fait que ces derniers supportent les nombreuses excentricités de leur drôle de numéro de fils.

♦️ Enfant, celui qui deviendra un jour patron du Body Scandal, jouissait d'une imagination sans faille et il se plaisait déjà à l'époque à repousser chaque jour les limites de son imaginations. Celles du vanity  de sa mère aussi, le petit garçon possédant un attrait déjà bien développé à l'époque pour le travestissement. Un passe-temps que les parents du petit prenaient bien soin de dissimuler afin de le protéger.

♦️ D'une nature curieuse, l'enfant apprenait très rapidement et jouissait d'une grande mémoire. Un fait qui lui  permit de pouvoir jouir de plus de loisirs que ses camarades.

♦️ C'est au collège qu'il a commencé à s'intéresser aux choses de l'amour et où il se découvrit homosexuel. Sa première aventure, bien qu'épisodique, se poursuivit jusqu'à ses quinze ans et la perte de sa virginité.

♦️ Il obtint son senta sans mal en faisant la fierté de ses parents et de ses professeurs. Toutefois, faute de moyens, il ne put suivre les cours de mode dont il rêvait. Il entra ainsi rapidement dans le monde du travail, et pas n'importe lequel, ce passionné d'érotisme se frottant au métier d'host au sein du Body Scandals. Fort de son apparence androgyne il rencontra un franc succès, les clients demandant souvent après l'host à la crinière de feu. Si pour beaucoup ce métier est dégradant et subi, lui s'y épanouissait pleinement.

♦️ L'host continua son petit train-train une poignée d'années profitant et faisant profiter ses parents de sa confortable situation financière. Mais, c'était sans compter sur l'intervention de la Triade. Cette dernière effectuant une fois de plus une levée destinée au juteux marché de la prostitution. Pas de chance pour Aoi qui était là le mauvais jour la mauvaise heure et au mauvais endroit...

♦️ Lorsqu'il reprit ses esprits il se trouvait de l'autre côté de la mer de Chine. Une chance pour lui il tapa dans l'œil de la sandale de paille et se pressa de le charmer afin d'accéder à de meilleures conditions de vie. Après plusieurs mois d'apprentissage de la langue et de séduction acharnée il obtint enfin les faveurs de ce dernier. Un premier pas vers sa liberté.

♦️ Il lui fallut cinq années pour parvenir à se soustraire de l'emprise de ses ravisseurs. Un soir alors qu'il était supposé attendre bien docilement le retour de son amant une brèche se présenta à lui. Les gardes s'étant absentés pour une pause nicotine et la relève tardant à arriver, le japonais n'hésita pas une seule seconde à s'enfuir dans les dédales qu'il avait appris à connaître par cœur au fil de ses cinq années de captivité.

♦️ Ayant par chance réussi à subtiliser son passeport aux malfrats il put embarquer contre une généreuse somme, bien évidemment dérobée, d'argent pour le premier vol en direction du Japon. Soulagé d'être sain et sauf il retourna bien vite retrouver ses proches et son travail qui lui avaient terriblement manqué.

♦️ Son patron lui offrit la chance d'officier en tant que sous-directeur du club et d'y distribuer ses directives pour lui. Cette situation dura un temps, jusqu'à il y a deux ans où Matsura Sunao opéra une passation complète de pouvoir en la faveur d'Aoi. Nul ne sait quelles en sont les motivations et les rumeurs sont depuis légion. En tout cas le nouveau directeur mène d'une main de maître les lieux les affaires n'ont jamais été aussi florissantes que depuis sa décision de rendre le club mixte. Fort de sa nouvelle position il prend toujours garde d'être bien surveillé, la peur de représailles de la part de la coalition chinoise planant au dessus de sa tête.

♦️ Il a dû faire face dernièrement à une vague de meurtres au sein de son club. Pire encore,
son fils adoptif Saburo Yukio a été froidement exécuté il y a quelques temps (en octobre), il est depuis inconsolable.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Hasegawa Shin allias Gin
Il est rare que l'on résiste à  son charme particulier lorsqu'il se donne les moyens de séduire une personne. Toutefois Shin, lui, y semble parfaitement hermétique. Mais... Qu'à cela ne tienne, Aoi n'a pas dit son dernier mot et aime titiller gentiment le jeune homme et ce dernier ne se gêne pas pour rentrer dans la plaisanterie. En tous cas, il compte bien le faire céder, point besoin de consommer, simple question d'honneur...
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Nakayama Junko allias Red
Pauvre Junko, elle devait le prendre pour un fou à l'époque où il venait la trouver chaque jour pour la faire rentrer dans son équipe. Une créature très prometteuse, et il n'avait pas sous-estimé son potentiel maintenant que l'on s'arrache Red au club. Et puis une fille en moins sur le trottoir, c'est toujours ça de pris.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Lim Jae Hwa
Aoi ne peut que bien connaître le bras-droit du Kkangpae qui vient s'amuser de temps à autre accompagné de ses proches de l'organisation. C'est à chaque fois  une rentrée d'argent non négligeable et Aoi fait tout pour leur donner envie de revenir. Après tout, il vaut mieux bien s'entendre avec tout le petit monde des gangs.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Hasegawa  Meika
Meika a été une de ses très bonnes clientes avec laquelle il s'attendait très bien. Aoi ne lui en a pas tenu rigueur lorsqu'elle a préféré changer de favori. De toute manière, il était déjà à la fin de sa carrière. Elle vient parfois au club pour être écoutée, ce qu'il fait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Body Scandals (3/3)    

Revenir en haut Aller en bas
 
Body Scandals (3/3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaitaku :: PV du forum-
Sauter vers: